Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police genevoise s'est mise en état d'alerte, vendredi à midi, après qu'une personne lui a signalé avoir entendu des coups de feu dans une cour d'immeuble. Après enquête, la piste du tireur a été écartée et celle des pétards retenue.

"Nous avons envoyé nos patrouilles et des hommes en tenue lourde sur place", a indiqué le porte-parole de la police genevoise, Philippe Cosandey, confirmant une information du site Internet de "20 Minutes". Les recherches n'ont toutefois rien donné. Aucune douille ni impact de balle n'a été découvert sur les lieux.

Les gendarmes ont en revanche retrouvé des restes de pétards. Ils ont ensuite effectué une enquête de voisinage qui leur a permis d'abandonner l'hypothèse du tireur. Des pétards qui explosent dans un espace qui résonne, comme une cour, peuvent faire un bruit ressemblant à des détonations d'arme à feu, a relevé M.Cosandey.

ATS