Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le municipal socialiste Grégoire Junod reprend la tête de la police lausannoise lâchée par son collègue Marc Vuilleumier. Le popiste hérite des assurances sociales. Le syndic Daniel Brélaz reprend la culture en plus de l'administration générale.

Pour Grégoire Junod, qui dirigera dès le 18 septembre la "direction du logement et de la sécurité publique", il a fallu prendre des décisions difficiles. Il s'est dit conscient des difficultés qui l'attendent, des attentes de la population. Le municipal s'est cependant dit prêt à relever le défi avec pragmatisme et détermination.

Le nouveau responsable de la police veut mettre la priorité sur la préservation de l'espace public. "L'appropriation de la rue par les dealers est allée trop loin. Il n'est pas acceptable que des enfants ne puissent pas jouer dans un parc public ou qu'une femme seule ne puisse traverser la rue de Bourg à 22h00", a-t-il déclaré.

Grégoire Junod veut aussi s'attaquer aux consommateurs de drogue dans la rue et les clubs. Ces actions passent par le renforcement de la présence policière. Trente nouveaux postes sont prévus d'ici 2014 et trente autres devraient être créés d'ici 2016, a-t-il annoncé.

Collaborations multiples

Son premier message s'est cependant adressé aux policiers. Il a promis de "veiller à de bonnes conditions de travail pour des personnes qui font un travail extrêmement difficile". Il va rencontrer rapidement le commandant de la police, les syndicats et l'ensemble du corps de police.

Selon le socialiste, les problèmes ne se résolveront qu'en collaboration étroite avec la police cantonale et l'Ordre judiciaire.

Confiance conservée

Dimanche Marc Vuilleumier a annoncé par presse interposée qu'il renonçait à diriger la police lausannoise, sans pour autant démissionner. Sa décision faisait suite aux critiques constantes essuyées par sa politique de lutte contre l'insécurité.

"La Municipalité comprend sa décision et lui garde toute sa confiance", a déclaré le syndic Daniel Brélaz.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS