Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mexico - La police mexicaine a libéré samedi deux journalistes enlevés en début de semaine par des trafiquants de drogue présumés, a annoncé le ministère de la Sécurité. Les journalistes avaient été kidnappés alors qu'ils couvraient une manifestation devant la prison de Gomez Palacio.
Ces deux journalistes avaient été enlevé lundi avec deux autres confrères. L'un d'entre eux a été libéré jeudi, tandis que l'autre est toujours détenu.
Les quatre journalistes avaient été enlevés par un commando armé après avoir couvert une manifestation devant la prison de Gomez Palacio, dans le nord du Mexique. La directrice de cette prison avait été arrêtée, accusée d'avoir autorisé un groupe de détenus à sortir la nuit pour jouer les tueurs à gages avec les armes de leurs gardiens.
Le Parquet avait affirmé que ces détenus étaient membres d'un cartel, dont il n'avait pas révélé le nom.
Après les quatre enlèvements, les ravisseurs avaient exigé la diffusion d'une vidéo dénonçant des liens supposés entre les autorités et l'organisation criminelle Los Zetas, l'un des principaux cartels mexicains de la drogue.
Une guerre des gangs entre Los Zetas et le cartel de la drogue de Sinaloa, un autre grand groupe mafieux, a provoqué une vague de violence dans le nord du Mexique, en particulier dans les Etats de Durango et Coahuila.
La guerre entre cartels de la drogue et leurs affrontements avec les forces de sécurité ont fait près de 25.000 morts depuis 2006 au Mexique.
Les journalistes sont de plus en plus souvent victimes de cette violence et neuf d'entre eux ont été assassinés depuis le début de l'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS