Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police cantonale zurichoise a dû utiliser les grands moyens pour mettre un terme à deux fêtes illégales samedi matin (image symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Dans la nuit de vendredi à samedi, plusieurs plaintes pour nuisances sonores ont été déposées auprès de la police cantonale zurichoise. Après un ultimatum, elle a mis fin par la force à deux fêtes illégales. Deux policiers ont été légèrement blessés.

Des patrouilles dépêchées sur place ont constaté que plusieurs centaines de personnes faisaient la fête. Les policiers ont demandé aux organisateurs d'y mettre un terme à 02h15.

Le délai n'ayant pas été respecté, la police a réitéré la demande en utilisant des mégaphones, a indiqué samedi la police cantonale. Les fêtards ont jeté bouteilles et pierres sur les forces de l'ordre.

Deux policiers ont été légèrement blessés, une voiture de patrouille fortement endommagée. Les lieux ont été vidés à l'aide de canons à eau, de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène.

Trois hommes ont été temporairement arrêtés pour opposition à un acte de l'autorité, violence et menaces contre des fonctionnaires. La police a saisi diverses installations électroniques et de grandes quantités d'alcool.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS