Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Varsovie - Des centaines de milliers de Polonais doivent se rassembler samedi sur une immense place de Varsovie. Ils doivent rendre un dernier hommage aux 96 personnes tuées au total dans l'accident de l'avion présidentiel, dont le président Lech Kaczynski et de nombreux membres des élites du pays.
Dans toute la Pologne, les sirènes retentiront et les cloches sonneront à 08h56, l'heure exacte de la catastrophe aérienne survenue le samedi 10 avril près de Smolensk dans l'ouest de la Russie.
A midi, commencera sur la place Pilsudski, près du tombeau du soldat inconnu, une cérémonie dédiée à chacun des passagers qui se rendaient dans la forêt de Katyn pour un hommage à la mémoire de 22 000 officiers polonais au total, réservistes pour la plupart, tués sur ordre de Staline en 1940.
La foule aura une pensée pour chacun: le président, son épouse Maria, tous les chefs d'état-major de l'armée du pays, des figures de la résistance et de la lutte contre le communisme, de nombreux députés et vice-ministres, des ecclésiastiques.
Pour le chef du comité olympique polonais également, le président de la banque centrale et bien d'autres personnalités publiques mais aussi les traducteurs et interprètes, les jeunes agents de sécurité et hôtesses de l'air.
La cérémonie, au cours de laquelle sera célébré un office religieux, doit durer quatre heures.
La place Pilsudski est le lieu habituel des grands rassemblements. Elle fut noire de monde un jour ensoleillé de juin 1979, en pleine époque communiste, pour le premier pèlerinage du pape Jean-Paul II dans son pays natal qui marqua un tournant dans le destin du pays.
A 17h30, les cercueils du président et de son épouse Maria Kaczynska exposés depuis mardi au Palais présidentiel seront transférés à la cathédrale Saint-Jean, édifice de briques s'élevant au-dessus des maisons multicolores de la Vieille Ville. Un office religieux y sera célébré à 18h00.
Les corps doivent ensuite être transférés à Cracovie pour les obsèques prévues dimanche, malgré la venue incertaine des nombreux dirigeants étrangers invités, en raison des perturbations du trafic aérien européen.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS