Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La pomme de discorde européenne revient hanter David Cameron

Les députés britanniques ont repoussé lundi soir l'idée d'organiser un référendum sur le maintien de la Grande-Bretagne dans l'UE. Le vote a cependant manifesté une rébellion massive des conservateurs eurosceptiques contre le Premier ministre David Cameron.

Au total, 483 députés ont voté contre l'organisation d'un tel référendum. Mais parmi les 111 favorables à une telle consultation figurent près de 80 députés conservateurs (soit 1 sur 4), qui avaient annoncé leur détermination à ignorer les consignes de vote du chef du gouvernement.

Le vote était purement consultatif, et la motion n'avait aucune chance d'être adoptée. D'autant que l'opposition travailliste et les libéraux-démocrates, alliés des conservateurs au sein de la coalition au pouvoir, et europhiles, y étaient hostiles.

Mais l'ampleur de la révolte parlementaire, sans précédent, constitue une défaite politique majeure pour M. Cameron, arrivé au pouvoir il y a 17 mois. L'euroscepticisme qui sème la division depuis 40 ans chez les conservateurs promet d'handicaper à son tour M. Cameron. Il a déjà été le cauchemar de plusieurs de ses prédécesseurs, dont John Major dans les années 90.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.