Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La cote de popularité du président français François Hollande est restée stable en juillet à 22% de bonnes opinions, selon un sondage mensuel Ifop pour Le Journal du Dimanche. Celle du premier ministre Manuel Valls a en revanche rebondi de cinq points à 40%.

Le chef de l'Etat se maintient au même niveau qu'en juin avec 22% d'avis favorables et 77% d'avis défavorables, alors que dans l'observatoire BVA pour Orange et iTELE publié samedi, il gagne cinq points par rapport à début juillet.

L'étude est plus porteuse pour Manuel Valls qui, après cinq mois de baisse consécutive de sa popularité, voit sa cote remonter de cinq points à 40% et le taux d'opinions défavorables reculer de six points à 58%.

Valls recule dans son camp

Le premier ministre est pourtant en recul dans son propre camp, avec 71% de satisfaits chez les sympathisants du PS contre 74% en juin, et chez les sympathisants du parti centriste Modem (46%, -5 points).

Mais il progresse fortement chez ceux du Front de gauche (37%, +9 points) et ceux d'Europe Ecologie-Les Verts (51%, +14 points), alors même que les écologistes ont contesté, vendredi, son annonce de la reprise du chantier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes.

Le sondage a été réalisé les 17 et 18 juillet par téléphone auprès d'un échantillon de 974 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

ATS