Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le marché du travail a connu une évolution favorable en Suisse au premier trimestre 2012. Le nombre d'actifs occupés a augmenté de 2% par rapport à la même période de l'an passé pour atteindre 4,731 millions de personnes. Le taux de chômage a simultanément reculé.

La croissance des actifs occupés apparaît plus forte pour les femmes, avec une avancée de 2,5% à 2,14 millions, que pour les hommes (+1,6% à 2,591 millions), a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) en publiant jeudi l'enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées.

Davantage de travailleurs étrangers

Autre différence, plus marquée, celle entre la progression du nombre de travailleurs suisses (+0,9%) et de travailleurs étrangers (+4,9%). Au final, l'effectif des premiers se montait à 3,402 millions, alors que celui des seconds grimpait à 1,329 million.

Toujours à propos de la population étrangère, la hausse s'observe dans les principales catégories d'autorisation de séjour. Les taux de croissance les plus élevés reviennent aux livrets B et L (autorisation de séjour depuis douze mois ou plus) et au livret G (frontaliers), avec +7,3% (à 373'000) et +6,8% (à 254'000).

Moins de chômage

La tendance favorable relevée au cours des trois premiers mois de l'année a rejailli sur le taux de chômage. Donné au sens du Bureau international du travail (BIT), celui-ci s'est contracté de 0,1 point pour s'inscrire à 4,3%, pour un effectif stable de chômeurs de 197'000.

Ce taux apparaît supérieur de 1,1 point à celui donné par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) pour le seul mois de mars (126'392 chômeurs). La définition du BIT comprend les chômeurs n'exerçant pas d'emploi, ayant recherché un travail au cours des quatre semaines précédentes et disponibles pour travailler.

L'OFS livre au passage la comparaison avec les chiffres de l'Union européenne (UE). Le taux de chômage global des Vingt-Sept a progressé de 9,9 à 10,6% sur un an au premier trimestre, et de 10,4 à 11,4% pour les seuls 17 pays membres de la zone euro.

ATS