Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En cas de glissements de terrain, comme ici à Bondo en été 2017, la population sera alertée (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

La population sera alertée en cas de mouvements de terrain. Les citoyens le sont déjà lors de tempêtes, de crues ou d'avalanches. Le risque que de tels phénomènes se produisent augmente à cause des changements climatiques.

La Suisse dispose actuellement d'une chaîne d'alerte efficace en cas d'événements naturels. Mais les efforts doivent se poursuivre pour maintenir le niveau, a communiqué mercredi le Conseil fédéral. La transmission doit être adaptée aux nouveaux moyens et aux nouvelles technologies de communication. L'objectif est d'éviter que ces phénomènes fassent des victimes et de réduire les dommages.

Précipitations plus fréquentes

Le gouvernement a ainsi autorisé les mesures nécessaires pour l'alerte en cas de glissements de terrain dans le cadre du projet "Optimisation de l'alerte et de la transmission de l'alarme". Selon les experts, les précipitations seront plus fréquentes et plus intenses à l'avenir; le danger de glissements de terrain ou de coulées de boue augmentera.

Le groupe "Intervention dangers naturels" coordonne les activités des différents services fédéraux impliqués. Il est constitué par l'Office fédéral de la protection de la population, par l'Office fédéral de l'environnement, par l'Office fédéral de météorologie et de climatologie, par le service sismologique suisse et par l'institut pour l'étude de la neige et des avalanches.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS