Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse comptait 8'237'666 habitants à la fin de l'année dernière, soit 98'035 de plus qu'un an auparavant. La population a progressé dans tous les cantons, mais huit cantons dont Fribourg, Genève, Vaud et le Valais ont dépassé la moyenne.

Les chiffres définitifs publiés jeudi par l'Office fédéral de la statistique (OFS) confirment les résultats provisoires dévoilés en avril. La croissance de population a atteint 1,2% en moyenne.

Les hausses les plus importantes s’observent dans les cantons de Fribourg (+1,9%), Genève et Zoug (+1,7%), Vaud (+1,6%), Zurich et Valais (+1,5% chacun), Argovie (+1,4%) et Thurgovie (+1,3%). Sur le plan régional, c'est la région lémanique qui a crû le plus fortement (+1,6%) devant celle de Zurich, elle pèse désormais 1'570'594 personnes.

Un quart d'étrangers

Le nombre de ressortissants étrangers s'est inscrit à 1'998'459, soit 24,3% de la population permanente totale. Deux tiers viennent d'Europe. Les Italiens sont les plus nombreux (15,3%) devant les Allemands (14,9%), les Portugais (13,1%) et les Français (5,8%).

Le nombre de centenaires continue de progresser. Il a dépassé la barre des 1500 pour atteindre 1543. Les femmes restent très majoritaires dans ce groupe avec 1'253 représentantes. Seuls 290 hommes ont plus de 100 ans.

Selon les critères de l'OFS, la population résidante permanente comprend les Suisses et les étrangers au bénéfice d’une autorisation de résidence d’une durée minimale de 12 mois ou séjournant en Suisse depuis au moins 12 mois.

ATS