Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Poste Suisse a bouclé le premier semestre 2012 dans les chiffres noirs sur ses quatre marchés, mais avec un bénéfice en net recul par rapport à l'année passée. Elle s'attend à un bon résultat annuel, mais il n'égalera pas celui de 2011.

Le bénéfice consolidé est de 459 millions de francs, soit 17% ou 91 millions de moins que celui du premier semestre 2011, indique le géant jaune jeudi dans un communiqué. Un résultat en baisse, mais qui "se situe dans la fourchette des objectifs du groupe et à un bon niveau compte tenu des conditions difficiles", relativise La Poste.

Un recul que la société explique par la faiblesse des taux d'intérêts sur les marchés financiers, l'augmentation des charges de prévoyance et la diminution de produit de la vente d'immeubles.

Les produits d'exploitation (chiffre d'affaires) ont eux légèrement baissé, passant de 4,305 milliards en 2011 à 4,293 en 2012. Les fonds propres par contre ont pu être renforcés.

Nouvelle législation en octobre

Par ailleurs, la nouvelle législation postale entrera en vigueur le 1er octobre, a décidé mercredi le Conseil fédéral. Le marché sera surveillé par une nouvelle autorité de régulation indépendante: la commission de la poste (PostCom).

L'autorité de régulation veillera au respect des règles du marché. Les différents acteurs de celui-ci seront tenus d'informer les consommateurs (transparence des tarifs, obligations en matière de protection des données), de négocier une convention collective de travail et de respecter les conditions de travail usuelles dans la branche.

Afin d'assurer le bon fonctionnement des transports postaux, les opérateurs devront garantir, contre rémunération, l'accès de leurs concurrents à leurs cases postales. Les mêmes règles s'appliqueront à l'échange de données d'adresses.

Au vu des fortes oppositions au Parlement et des menaces de référendum, la nouvelle législation fait l'impasse sur l'ouverture totale du marché.

L'entrée en vigueur de la législation permet au géant jaune de devenir dès 2013 (a priori début mai) une société anonyme de droit public dont la Confédération devrait détenir la majorité du capital et des voix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS