Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Poste suisse a réalisé un bénéfice consolidé de 299 millions de francs durant le 1er trimestre 2012. Il est presque à la hauteur du bon résultat obtenu lors de la même période de l'exercice précédent de 319 millions, a écrit la Poste jeudi.

Les produits d'exploitation affichent une progression modérée. Le recul de 20 millions du bénéfice (-6%) résulte principalement de charges supplémentaires uniques. Le tassement s'explique d'une part par une augmentation des charges du personnel, résultant elle-même de charges de prévoyance accrues, et d'autre part, par des coûts uniques occasionnés par le prochain changement de forme juridique de La Poste, selon celle-ci.

Les résultats des marchés de la logistique (40 millions), des services financiers grand public (178 millions) et des transports publics (10 millions) n'ont pas atteint ceux de l'exercice précédent. La Poste enregistre en revanche une amélioration du résultat du marché de la communication (60 millions), suite au recul du déficit du réseau postal (-27 millions).

Légère progression

Par rapport au 1er trimestre 2011, les produits d'exploitation affichent une légère progression de 0,4%, atteignant 2,23 milliards de francs (2,21 milliards durant l'exercice précédent). Entièrement autofinancés, les investissements se sont élevés à 77 millions de francs, soit 15 millions de plus qu'au premier trimestre 2011.

La Poste s'attend à réaliser un bon résultat annuel 2012, qui n'égalera cependant pas l'excellent bénéfice de 904 millions de francs atteint en 2011.

ATS