Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'image du centre de tri de Daillens (VD), La Poste va construire trois nouveaux centres dans les cantons du Valais, du Tessin et des Grisons (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

La Poste va investir 150 millions de francs dans la construction de trois centres de tri des colis d'ici 2020 en Valais, au Tessin et dans les Grisons. Elle répond ainsi à la forte croissance du commerce en ligne, due elle-même à la hausse des achats sur le Web.

La Poste a ainsi distribué en 2016 près de 122 millions de paquets, soit 6% de plus qu'un an plus tôt. Le souhait grandissant des clients de recevoir les envois le plus rapidement possible est une autre raison qui motive La Poste à investir. La part des colis prioritaires a pour la première fois dépassé 50% l'an dernier. Il y a 15 ans, elle n'atteignait que 20%.

Les nouveaux centres permettront aussi de décharger les centres qui existent déjà à Daillens (VD), Härkingen (AG) et Frauenfeld. En Valais, le centre de colis régionaux est prévu à Vétroz, à une dizaine de kilomètres de Sion, précise le géant jaune dans un communiqué jeudi. Il doit reprendre les prestations actuelles des sites de distribution de colis de Bex (VD), Brigue (VS) et Sion.

Au Tessin d'abord

Le premier des trois nouveaux centres colis régionaux verra le jour à Cadenazzo, à l’emplacement de la base de distribution existante. Devraient y être triés dès la fin 2019 tous les colis déposés et distribués dans le canton du Tessin. Attendu l'année suivante en même temps que celui de Vétroz, le centre de la région de Landquart rassemblera les sites actuels de Buchs et de Landquart.

Une partie de la logistique des colis sera ainsi transférée dans les régions, précise La Poste. Ces nouveaux centres pourront trier 8000 colis par heure chacun. Tous les collaborateurs actuels seront employés sur les nouveaux sites, assure La Poste qui avertit cependant que le trajet de certains employés pour aller au travail sera donc plus long.

Entre 2014 et 2016, La Poste a déjà investi quelque 60 millions de francs dans l’extension de ses trois grands centres colis de Daillens, Härkingen et Frauenfeld. Grâce à cette extension, la capacité de tri a augmenté d'environ 25%, selon le géant jaune. Mais d'après les calculs de La Poste, cela ne suffira à absorber la hausse du trafic que jusqu'en 2020.

ATS