Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Poste Suisse et la Poste française vont réunir leurs activités de courrier transfrontalier. Les deux entreprises comptent ainsi devenir "un leader" dans le secteur du courrier international. Cette alliance pourrait se concrétiser courant 2012 par la création d'une joint-venture.

Le projet de co-entreprise - qui sera détenue à parts égales par les deux partenaires - a été accepté par les conseils d'administration des deux sociétés. Il s'agit maintenant d'obtenir les autorisations nécessaires, souligne pour sa part La Poste Suisse.

Le courrier international "est un marché dynamique avec, en 2010, des revenus globaux estimés à plus de 12 milliards de francs", précise La Poste Suisse. Pour se développer, la Poste Suisse - via Swiss Post International - et La Poste française - via La Poste Global Mail - ont chacune investi des réseaux internationaux par le biais de filiales et partenaires.

Renvois possibles

Les deux entreprises sont notamment présentes aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Europe continentale et Asie. "Les deux partenaires sont complémentaires en termes d'implantation géographique et d'offre. En conséquence, la nouvelle société sera en mesure de proposer aux clients internationaux l'offre la plus complète d'envois", souligne Jürg Bucher, directeur général de La Poste Suisse.

Des emplois pourraient être supprimés à moyen terme en raison des synergies dégagées, souligne La Poste Suisse. Toutefois, l'entreprise "mettra tout en oeuvre afin d'éviter les licenciements".

La nouvelle joint-venture sera située à Berne et Paris. Elle réunira toutes les activités de courrier international des deux opérateurs, à l'exception de celles d'import et d'export en France et en Suisse.

ATS