Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Poste supprimera 250 postes à plein temps d'ici 2014 dans son unité logistique, annonce le géant jaune mercredi. Les chauffeurs de camion et les employés des centres de dépôt et de distribution sont concernés. Le site de Daillens (VD) sera le premier à être restructuré.

La diminution des effectifs de PostLogistics se fera dans la mesure du possible par le biais de départs naturels, affirme La Poste dans un communiqué. Au cas où des licenciements se révélaient inévitables, un plan social a été négocié avec les syndicats. "Les collaborateurs concernés bénéficieront d'un soutien dans la recherche d'un emploi interne ou externe."

Le géant jaune justifie la restructuration en invoquant une concurrence de plus en plus "internationalisée et agressive" dans le secteur du transports de marchandises. Pour lui, la réorganisation est nécessaire pour garder un "bon rapport prix-prestation". La mise en oeuvre des mesures durera deux ans et se fera par étapes.

Transporteurs externes

Les chauffeurs seront particulièrement touchés. La Poste entend externaliser une partie des tournées de distribution, notamment pour les colis de plus de 30 kg. Les camions de livraison seront remplacés par des camionnettes de 3,5 tonnes conduites par des transporteurs externes.

Outre Daillens, La Poste gère sept centres logistiques, qui seront restructurés dans les deux ans. Leurs collaborateurs verront leur conditions de travail se péjorer. Le géant jaune veut adapter les heures de travail aux habitudes de la branche, qui sont de 46 heures par semaine, a expliqué M. Masserini. La société entend négocier en ce sens avec les syndicats.

Le temps de vacances pourrait lui aussi être adapté, a ajouté le porte-parole, sans donner plus de précisions. Des réductions de salaires ne font pas partie des priorités, selon lui.

ATS