Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présidente de la Confédération poursuit sa tournée de pays européens. Après l'Espagne lundi et mardi, Simonetta Sommaruga s'est rendue mercredi en Pologne pour une visite de travail. A Varsovie, elle a rencontré le président et la première ministre polonaise.

Le président Bronisław Komorowski et la présidente du Conseil des ministres Ewa Kopacz ont exprimé leur préoccupation au sujet des conséquences de la votation du 9 février 2014, a indiqué le Département fédéral de justice et police (DFJP). Ils considèrent que la situation est complexe et délicate, notamment parce que le principe de la libre circulation des personnes est essentiel pour la cohésion européenne.

Mme Sommaruga a informé ses interlocuteurs de l'état d'avancement des consultations entre les deux parties concernant la mise en œuvre de l'initiative contre l'immigration de masse, selon le DFJP.

"Importance économique de la Suisse"

La cheffe du gouvernement polonais a souligné qu'elle était "consciente de l'importance économique de la Suisse pour l'UE". "C'est précisément pour cette raison, a-t-elle ajouté, qu'il est important de dépasser la phase actuelle d'incertitude et de retrouver, entre la Suisse et l'UE, des relations claires et réglementées".

La présidente de la Confédération et ses interlocuteurs ont sinon abordé des sujets d'actualité comme la crise grecque, l'agenda européen en matière de migration et la sécurité internationale, notamment la situation en Ukraine.

Jeudi, Mme Sommaruga doit participer à une réunion informelle du Conseil Justice et affaires intérieures de l'UE à Luxembourg.

ATS