Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen a fait escale samedi à Honolulu, à Hawaï, en route vers trois micro-Etats du Pacifique.

KEYSTONE/EPA TAIWAN PRESIDENTIAL OFFICE

(sda-ats)

La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen a fait escale samedi à Honolulu, à Hawaï, en route vers trois micro-Etats du Pacifique. Et ce malgré les objections formulées la veille par le ministère chinois des Affaires étrangères.

Pékin continue de considérer Taïwan, où se sont réfugiés les nationalistes en 1949, comme une province renégate. Elle a demandé vendredi aux Etats-Unis de ne pas autoriser le transit de la présidente taïwanaise par leur territoire.

Cette semaine, le département d'Etat a estimé que le passage de la présidente sur le territoire américain se ferait à titre "privé et non officiel", conformément à l'usage de "nos relations officieuses avec Taïwan", sans aucun "changement à la politique de Chine unique des Etats-Unis".

Lors de son passage à Hawaï, la présidente taïwanaise pourrait visiter le mémorial USS Arizona, bâti sur les vestiges des navires coulés à Pearl Harbor par les forces japonaises, le 7 décembre 1941.

En janvier, Tsai Ing-wen a fait escale à Houston et San Francisco, en marge d'un voyage en Amérique latine. Elle s'est à cette occasion rendue au siège de Twitter, réseau de microblogging bloqué par les autorités chinoises.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS