Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La presse n'est pas tendre avec Hans-Rudolf Merz. Même s'il laisse des finances saines, le conseiller fédéral démissionnaire garde l'image d'un ministre sans envergure. Les journaux critiquent aussi la "cuisine politicienne" visant à assurer le second siège du PLR."
De nombreux quotidiens évoquent les qualités de "bon gestionnaire" d'un homme "honnête" ou "brave", un "éternel consultant". "Ce n'est pas pour de supposées qualités d'homme d'Etat qu'il avait été élu en 2003", mais bien parce qu'il était un "adepte obstiné de l'orthodoxie budgétaire", rappelle "Le Temps".
"L'Express" et "L'Impartial" sont plus sévères: "Elu dans le sillage de Christoph Blocher en 2003 (...), on peut aujourd'hui dire que Merz était bel et bien une 'erreur de casting'". Les deux journaux pointent du doigt "sa calamiteuse gestion du sauvetage de l'UBS" et "son catastrophique et inutile voyage à Tripoli" en août 2009. "C'est là qu'il a vraiment 'perdu la face'".
"Le ministre des finances démissionne un peu comme il a gouverné: en bon gestionnaire un peu obtus, tendance autiste", souligne pour sa part "24 Heures".
Comme le quotidien vaudois, plusieurs journaux regrettent que M. Merz ait annoncé son départ le jour où Doris Leuthard lançait la campagne pour la votation sur l'assurance chômage. Ils y voient un signe de l'incapacité du Conseil fédéral à gouverner de manière collégiale et concertée.
Pour le "Landbote", les démissions de Hans-Rudolf Merz et de Moritz Leuenberger sont un signe de la "mentalité du je" qui prédomine actuellement à Berne. "L'Express", "L'Impartial" et l'"Aargauer Zeitung" parlent eux d'"enfantillages". Seules deux choses intéressent les conseillers fédéraux: "leur propre gloriole et la stratégie de leur parti", estime le quotidien argovien.
De quoi prévoir un "automne perdu" en "marchandages" électoraux, comme l'écrit la "Berner Zeitung". La "Basler Zeitung" dénonce elle aussi les "petits jeux tactiques et les ruses" qui vont prévaloir jusqu'en décembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS