Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La probabilité de mourir le jour de son anniversaire est plus élevée de 14%, selon une étude de l'Université de Zurich portant sur plus de deux millions de personnes. Infarctus, mais aussi suicides et accidents par exemple se produisent plus fréquemment ce jour-là.

Les chercheurs ont analysé les statistiques suisses de décès des années 1969 à 2008. Il en ressort notamment une probabilité d'infarctus mortel accrue de 18,6%. Et même le risque de mourir d'un cancer le jour de son anniversaire, comme l'actrice suédoise Ingrid Bergman, est de 10% plus élevé.

Chez les femmes, les attaques cérébrales sont 21,5% plus fréquentes. Chez les hommes, les suicides augmentent de 35% et les accidents, la plupart du temps dus à une chute, de 29%. Selon les chercheurs, l'explication la plus plausible pour ces causes non naturelles de décès est à chercher dans une consommation d'alcool accrue en ce jour particulier.

Chez les personnes âgées, le stress lié à l'anniversaire serait en cause, selon les scientifiques.

ATS