Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La procédure de faillite de SkyWork a été ouverte jeudi (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Le Tribunal régional de Berne-Mittelland a ouvert jeudi la procédure de faillite à l'encontre de SkyWork. La compagnie basée à Belp (BE) avait cessé ses activités mercredi dernier.

"La priorité absolue est donnée au personnel et à la sécurisation des actifs, afin d'assurer une liquidation et une répartition optimales", a expliqué jeudi le canton de Berne dans un communiqué. Il y a précisé que les mesures de sûreté et d'inventaire prendraient "un certain temps", sans donner davantage de détails.

L'Office des faillites a ajouté qu'une reprise des activités de vol n'était pas envisagée. Quant aux passagers touchés par la disparition de SkyWork, ils trouveront des informations auprès de l'Office fédéral de l'aviation civile, qui a mis à jour son site internet pour répondre aux questions.

Incapable de fournir les garanties financières nécessaires, SkyWork a cessé ses activités avec effet immédiat mercredi dernier. Le "grounding" a affecté environ 11'000 passagers déjà munis de billets pour des vols futurs. Plus de 100 employés de la compagnie se sont également retrouvés sur le carreau.

Fondé en 1983 à Berne comme école d'aviation, SkyWork a plusieurs fois été menacé de faillite depuis sa création. Le transporteur aérien, basé à l'aéroport de Berne-Belp, exploitait jusqu'à 20 lignes selon les saisons avec des appareils de 30 à 50 places.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS