Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse produira moins de sucre cette année qu'en 2011. Les fabriques de sucre d'Aarberg (BE) et de Frauenfeld (TG) s'attendent à une production totale de 245'000 tonnes. En cause, une météo peu propice aux douceurs.

En 2011, les deux seuls producteurs de sucre suisse avaient encore mis 290'000 tonnes de sucre sur le marché, selon le service d'information alémanique agricole citant le directeur des fabriques de sucre Guido Stäger.

Une des raisons de la baisse en 2012: la récolte de betteraves est moins importante qu'en 2011, qui était une année record. Mais avec quelque 1,7 million de tonnes attendues, elle devrait tout de même être bonne.

Une autre raison pèse plus lourd: le taux de sucre est moins grand cette année. Il est de 16,6% en Suisse alémanique et de 17,2% en Suisse romande. En général, le taux moyen se situe environ à 17,5%. Selon les sortes, la météo et l'endroit, il oscille entre moins de 15 et plus de 20%.

Météo en cause

Le fait que les betteraves sont moins sucrées tient à la météo: l'été a été trop peu ensoleillé et il a souvent plu au mauvais moment. Avec cette météo humide, la récolte a parfois dû se faire dans des conditions difficiles et des betteraves ont pourri.

Mais pas de panique: l'approvisionnement en sucre de la Suisse n'est pas en danger. Selon Guido Stäger, il reste encore du sucre de 2011 dans les dépôts. La récolte des betteraves est bientôt terminée. Leur transformation à Aarberg et Frauenfeld se fera encore jusqu'à la veille de Noël.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS