Toute l'actu en bref

L'an dernier, chaque exploitation a produit en moyenne 3340 kilos (3,34 tonnes) de plus qu'en 2015 (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La production de lait en Suisse a reculé pour la deuxième fois consécutive. Environ 3,4 millions de tonnes ont été fabriquées l'an dernier, une baisse de 1,5% par rapport à 2015. La plus forte diminution a été constatée dans la production fromagère.

En 2016, on dénombrait 20'987 producteurs de lait en Suisse, soit 778 de moins qu'une année auparavant, indique mercredi TSM Fiduciaire Sàrl dans un communiqué. La société a réalisé la statistique annuelle sur mandat de l'Office fédéral de l'agriculture.

En revanche, chaque exploitation a produit en moyenne 3340 kilos (3,34 tonnes) de plus qu'un an plus tôt, pour atteindre 158'045 kilos de lait. En cause, les producteurs de lait ont tendance à "grossir": la catégorie des agriculteurs fabriquant moins de 300'000 kilos de lait par année a reculé de 823, tandis que les paysans produisant plus de 300'000 kilos sont plus nombreux.

L'an dernier, 51 producteurs ont fabriqué plus d'un million de kilos de lait. Ces mastodontes ont livré presque autant de lait que les quelque 3000 exploitations dont la production annuelle s'élève à moins de 50'000 kilos.

Moins de fromage

Au sein de l'ensemble de la chaîne de la transformation du lait, c'est la production de fromages qui a connu le plus fort recul (-3%), à un peu plus de 1,4 million de tonnes. Les exportations et importations de fromages ont elles augmenté de respectivement 2,5% et 4,9%.

Le lait destiné à produire du quark, du yoghourt, de la crème, du beurre, des produits à base de lait frais et du lait de consommation a aussi reculé entre 0,9 et 2,3%.

Inversement, le lait traité pour fabriquer des produits laitiers de longue consommation, tels que lait en poudre, produits semi-finis et finis, a grimpé de 4,4%.

ATS

 Toute l'actu en bref