Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - La productivité horaire du travail a vu sa croissance ralentir entre avril et juin. Le tassement au regard des trois mois précédents reflète la normalisation en cours sur le marché de l'emploi, notamment le fort recul du chômage partiel.
L'indice de productivité ATS-BAK s'est inscrit à 120,5 points sur la période sous revue, soit une hausse de 0,4 point, a écrit l'institut conjoncturel bâlois BAKBASEL, mandaté par l'ATS pour établir ce calcul. L'indicateur poursuit la croissance entamée au 3e trimestre 2009, même si l'intensité a diminué.
Au regard de l'année précédente, l'indice a connu une forte amélioration de 2,5%. A l'image du trimestre antérieur, le rebond illustre un effet de base: la productivité s'était effondrée de 2,8% entre avril et juin 2009, en raison de la crise économique et financière.
Sur les trimestres qui viennent, la détente sur le marché de l'emploi devrait se poursuivre alors que la conjoncture continuera à progresser. Les économistes de BAKBASEL continuent dès lors de tabler sur un essoufflement des gains de productivité d'un trimestre sur l'autre, mais aussi en comparaison annuelle, sans tabler toutefois sur des valeurs négatives.
Du premier trimestre de 1994 aux trois premiers de 2010, la productivité horaire a gagné au total 20% en Suisse, soit une amélioration de 0,3% en moyenne trimestrielle. En rythme annuel et sur la même période, l'indice a en moyenne gagné 1,1%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS