Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Protection suisse des animaux a remis au Conseil fédéral une pétition visant à renforcer la lutte contre la "mafia canine". Bien que le trafic des chiots a été intégré dans le projet de révision de la loi sur les épizooties, le commerce illégal de chiens reste florissant en Suisse, a-t-elle relevé.
En général, les animaux proviennent des pays d'Europe de l'Est, où ils grandissent "dans les pires conditions", a expliqué la PSA. Généralement pas vaccinés et mal socialisés, ces canidés posent souvent plus tard des problèmes à leurs propriétaires, a-t-elle ajouté.
L'année dernière, le nombre de chiens importés s'est fortement accru et atteint désormais environ 15'000 en Suisse, selon des chiffres de l'Animal Identity Service. Les experts estiment que 90% de ces bêtes proviennent d'élevages de masse.
Alerté, le Conseil fédéral a mis en consultation en mai dernier la révision de la loi sur les épizooties. Le texte prévoit d'étendre aux chiens l'interdiction du colportage, jusqu'ici valable seulement pour les animaux de rente. Les milieux concernés peuvent se prononcer jusqu'au 31 août.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS