Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Seoul - Le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan a été provoqué par une torpille tirée par un sous-marin nord-coréen, selon une commission d'enquête internationale. Elle a aussitôt été contredite par Pyongyang qui a menacé d'une "guerre généralisée" en cas de sanctions internationales.
"Les preuves conduisent de manière accablante à la conclusion que la torpille a été tirée par un sous-marin nord-coréen", indiquent les enquêteurs dans un rapport sur le naufrage au cours duquel 46 marins avaient été tués. "Il n'y aucune autre explication possible", estiment-ils.
Le secrétaire-général des Nations unies, Ban Ki-moon, a qualifié les résultats de l'enquête internationale de "profondément inquiétants". Le Japon a pour sa part jugé "impardonnable" le geste de la Corée du nord.
Le président sud-coréen a promis "des mesures énergiques" contre Pyongyang. La Commission de la Défense nationale (NDC) de Corée du Nord a pour sa part qualifié "d'affabulations" les conclusions de la commission d'enquête.
Les Etats-Unis ont "fermement condamné" l'"agression" nord-coréenne contre le Cheonan. Le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs a estimé que le rapport de la commission d'enquête internationale se fondait sur "un examen objectif et scientifique des preuves".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS