Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - La récolte d'abricots s'annonce globalement bonne en Valais, même si les quantités sont moindres qu'en 2009, année record. Les conditions météorologiques ont été favorables et si elles se maintiennent, le calibre et la qualité des fruits de tables seront appréciables.
La quantité d'abricots acheminée ces jours vers le commerce expéditeur est estimée à quelque 5000 tonnes, a communiqué mercredi l'Interprofession des fruits et légumes du Valais (IFELV). C'est moins qu'en 2009 (5600 tonnes) mais plus qu'en 2008 (2712 tonnes) et 2007 (3260 tonnes).
En ce qui concerne l'abricot luizet, utilisé notamment pour la vente directe et la distillation, la récolte s'annonce, elle aussi, bonne mais moins généreuse qu'en 2009, avec respectivement 500 et 605 tonnes.
La floraison des abricotiers s'est généralement bien déroulée, sauf dans les régions plus précoces où la nouaison, soit la transformation de l'ovaire de la fleur en fruit, n'a pas été optimale, indique l'IFELV. La charge en fruits est moindre pour la variété orangered et pour les arbres ayant déjà beaucoup donné en 2009 ou situés en zones précoces.
Les 90% de la récolte se dérouleront entre le 12 juillet et le 14 août. "A partir de cette date, les quantités offertes seront plus faibles", précise l'IFELV.
Le Valais produit 96% environ des abricots de Suisse et couvre près de la moitié de la consommation nationale qui s'est établie en 2009 à 15'766 tonnes. L'an dernier, les importations se sont élevées à 6766 tonnes (6660 en 2008), en provenance essentiellement de France (65,4%).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS