Le projet-pilote de récolte de déchets verts à St-Maurice (VS) et Massongex (VS) a cartonné. Plusieurs communes valaisannes et vaudoises ont fait part de leur intérêt pour ce système.

"Gastrovert" a été mis en place par l'usine de traitement des ordures de Monthey (Satom SA). Destiné à la restauration dans un premier temps, le système a été étendu en été 2017 aux ménages privés pour une phase-pilote. Avec succès, a communiqué mardi la Satom.

En août 2017, l'entreprise a installé 21 points de collecte à St-Maurice et six à Massongex. Près d'une année plus tard, le bilan est positif. La récolte a atteint 40 kilos de déchets alimentaires par habitant. Ils sont utilisés pour en faire du biogaz et du compost.

Le système mis en place comprend des conteneurs et des distributeurs de sacs compostables. Jusqu'à présent, il n'existe pas de collecte de déchets alimentaires à grande échelle. Les systèmes se reposant sur le libre accès présentent un déficit de qualité par la présence d'autres types de déchets.

La Satom a lié l'accès aux conteneurs à l'usage d'une carte remise à chaque ménage. La population a joué le jeu. De surcroît, l'introduction de la taxe au sac au 1er janvier 2018 a encore augmenté la participation des habitants. Au final, les volumes récoltés ont dépassé les pronostics, écrit la Satom qui envisage d'augmenter la taille de ses conteneurs.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.