Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pluies des dernières semaines n'ont pas affecté la qualité des abricots, assure l'Interprofession des fruits et légumes du Valais (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

La récolte d'abricots valaisans s'annonce bonne mais moins abondante qu'en 2015. La faute au gel d'avril dernier qui a mis à mal la variété luizet. La météo est également responsable d'une récolte plus tardive.

En Valais, la récolte va s'étaler jusqu'en août. Le canton écoulera quelque 6000 tonnes d'abricots dans les commerces et 2000 tonnes environ en vente directe ou pour la distillation, a indiqué jeudi à l'ats Hubert Zufferey, directeur de l'Interprofession des fruits et légumes du Valais (IFELV).

La récolte totale accuse une baisse de 2% par rapport à 2015. Le gel a frappé fin avril et endommagé en deux nuits 50 hectares environ de vergers, soit 10% de la surface totale.

La perte est estimée à 400 tonnes d'abricots et à 1 million de francs pour les producteurs. "Ces dégâts impactent directement les arboriculteurs, pour qui l'abricot représente en moyenne un tiers de leur revenu", souligne le directeur de l'IFELV.

Luizet en baisse de 40%

L'abricot luizet a subi les plus gros dommages et les quantités sont en baisse de 40%. Les nouvelles variétés, en revanche, démontrent une belle vigueur avec une augmentation de 8% environ, précise Hubert Zufferey.

Selon lui, les pluies des dernières semaines n'ont en rien affecté la qualité de la récolte. Les fruits "sont beaux" et le soleil et la chaleur promis devraient leur permettre de développer encore leur saveur.

Les clients devront patienter quelque peu pour déguster le gros de la récolte. Les conditions météo ont en effet retardé la cueillette d'une dizaine de jours.

2 kilos par Helvète

Le Valais produit 96% environ des abricots suisses. Les Helvètes consomment plus de 16'000 tonnes d'abricots par an, soit l'équivalent de 2 kilos par personne et par an.

En moyenne de ces cinq dernières années, 47% des abricots vendus en suisse ont été importés. La part des abricots suisses mis sur le marché a progressé de 7% au cours de deux dernières années, pour atteindre 53%.

ATS