Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La réserve naturelle du Complexe W-Arly-Pendjari abrite la population d'éléphants la plus grande d'Afrique de l'Ouest (archives).

KEYSTONE/EPA/DANIEL IRUNGU

(sda-ats)

La réserve naturelle du Complexe W-Arly-Pendjari, à la frontière entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger, intègre la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Le Comité l'a inscrite vendredi à la demande des trois pays d'Afrique de l'Ouest.

L'inscription du complexe se fait en extension du Parc national du W au Niger, déjà inscrit en 1996 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Le Complexe W-Arly-Pendjari constitue "le plus vaste continuum d'écosystèmes terrestres, semi-aquatiques et aquatiques de savanes d'Afrique de l'Ouest", souligne le Comité dans son communiqué.

Il "abrite la population d'éléphants la plus grande d'Afrique de l'Ouest et la plupart des grands mammifères typiques de la région comme le lamantin d'Afrique, le guépard, le lion ou le léopard", selon le communiqué.

ATS