Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Rega a effectué quatre hélitreuillages ce week-end et lundi en Suisse romande. (Archives).

Keystone/Rega, Schweizerische Rettungsflugwacht/Schweizerische Rettungsflugwacht

(sda-ats)

Le week-end a été chargé pour la Rega avec plus d'une centaine de missions. En Suisse romande, la base de Lausanne a procédé à quatre hélitreuillages successifs en terrains pentus.

Ce lundi au Miroir d'Argentine ou encore ce week-end au sommet du Oldenhorn dans la région des Diablerets (VD), la Rega est intervenue suite à des malaises dans un endroit très pentu où l'hélicoptère ne peut souvent atterrir. D'où la nécessité d'évacuer à l'aide du treuil avec l'appui d'un spécialiste du Club alpin formé à ce type de mission, indique la Rega lundi dans son communiqué.

La déclivité au Grand Muveran (VD-VS) a aussi imposé à l'équipage l'usage du treuil suite à une très mauvaise chute provoquée par une glissade sur le névé. A Teysachaux (FR), une personne a lourdement chuté sur un terrain très raide, en évitant une pierre qui lui arrivait dessus. En moyenne annuelle, la Rega mène environ 800 missions à l'aide du treuil, de jour comme de nuit, précise-t-elle.

Enfin, à Genève, l'hélicoptère de la base Rega-HUG a effectué ce week-end deux transferts liés à des naissances prématurées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS