Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La signature d'Elizabeth II signifie que Theresa May est désormais libre de déclencher à tout moment la procédure de divorce avec l'Union européenne, préalable à deux ans de négociations (archives).

KEYSTONE/AP POOL PA/DOMINIC LIPINSKI

(sda-ats)

La reine Elizabeth II a donné jeudi son assentiment à la loi autorisant la Première ministre Theresa May à activer l'article 50 du traité de Lisbonne, a annoncé le président du Parlement. Cette décision lancera les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Ce "Royal Assent", ou consentement royal, était la dernière étape formalisant le texte de loi adopté tard lundi soir par la Chambre des Lords.

Theresa May est désormais pleinement habilitée à invoquer l'article 50 du traité européen de Lisbonne et donner le coup d'envoi des discussions sur les modalités du divorce, ce qu'elle entend faire d'ici la fin du mois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS