Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"On estime que les ouvriers nord-coréens en Russie envoient entre 150 et 300 millions dollars (environ les mêmes montants en francs) par an à Pyongyang", a déclaré un porte-parole du département d'Etat américain (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/MAXIM SHIPENKOV

(sda-ats)

La Russie a accueilli des milliers de travailleurs nord-coréens au cours de l'année écoulée et délivré un permis de travail à au moins des centaines d'entre eux. Ce qui pourrait constituer une violation des sanctions de l'ONU visant la Corée du Nord.

Le Wall Street Journal (WSJ) qui s'appuie sur des données du ministère russe de l'Intérieur qu'il a pu se procurer, rapporte que plus de 10'000 Nord-Coréens se sont enregistrés en Russie depuis septembre dernier. Et au moins 700 permis de travail ont été accordés cette année.

L'ONU enquête sur ces violations potentielles des sanctions votées à l'unanimité par le Conseil de sécurité pour assécher les finances de la Corée du Nord et l'empêcher de poursuivre ses programmes nucléaire et balistique, ajoute le journal en citant des sources.

"Il est clair que la Russie doit faire plus. La Russie dit qu'elle veut de meilleures relations avec les Etats-Unis, alors Moscou devrait le prouver en coopérant avec nous sur cette menace urgente pour tous les pays", a déclaré à Reuters un porte-parole du département d'Etat américain.

Envoi d'argent

"On estime que les ouvriers nord-coréens en Russie envoient entre 150 et 300 millions dollars (environ les mêmes montants en francs) par an à Pyongyang. Il est temps que la Russie prenne des mesures: Moscou devrait appliquer immédiatement et pleinement toutes les sanctions de l'ONU", a-t-il ajouté.

Le ministère russe des Affaires étrangères n'était pas immédiatement joignable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS