Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Russie a minimisé vendredi les propos tenus la veille par son vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, qui n'excluait plus une victoire des rebelles en Syrie. Elle a assuré que sa position n'avait pas changé sur ce dossier.

Le ministère russe des Affaires étrangères a expliqué que Mikhaïl Bogdanov n'avait fait que réitérer la position russe sur la Syrie. Moscou veut un accord fondé sur la déclaration de Genève du 30 juin - qui prône l'instauration d'un gouvernement de transition sans préciser le rôle du président Bachar al Assad dans ce processus.

Selon des propos rapportés par l'agence RIA, le vice-ministre avait dit: "Regardons la situation en face. On ne peut malheureusement pas exclure la victoire de l'opposition syrienne." Ces déclarations ont été saluées par le département d'Etat américain, qui s'est félicité que Moscou, allié de Damas, ait "finalement admis la réalité".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS