Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ambassadeur britannique à Moscou Laurie Bristow a été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères pour la deuxième fois cette semaine.

KEYSTONE/AP/PAVEL GOLOVKIN

(sda-ats)

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé samedi l'expulsion imminente de 23 diplomates britanniques. Une décision prise en réponse à une mesure similaire annoncée par Londres après l'empoisonnement en Grande-Bretagne d'un ancien espion russe.

"Vingt-trois membres du personnel diplomatique de l'ambassade britannique à Moscou sont déclarées persona non grata et vont être expulsées dans la semaine", a annoncé le ministère. Il avait convoqué l'ambassadeur britannique Laurie Bristow.

Le gouvernement britannique accuse la Russie d'être derrière l'empoisonnement de l'ancien agent russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, retrouvés inconscients début mars à Salisbury. En représailles, le gouvernement britannique a ordonné mercredi l'expulsion de 23 diplomates russes et suspendu toutes les rencontres bilatérales, provoquant la colère de Moscou qui réfute les accusations.

Le ministère des Affaires étrangères annonce par ailleurs que la Russie retire l'autorisation au Royaume-Uni d'ouvrir un consulat général à Saint-Pétersbourg et la fermeture du British Council. Moscou se réserve le droit de prendre d'autres sanctions contre la Grande-Bretagne dans l'éventualité où Londres prendrait d'autres mesures hostiles, ajoute le ministère.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS