Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'évaluation d'unités est, avec l'inspection d'activités militaires, l'une des deux possibilités de vérification prévues par les mesures de confiance et de sécurité (image symbolique).

Keystone/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

La Sécurité militaire suisse est évaluée mardi par trois officiers de la Fédération de Russie, dans le cadre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). La Russie est à l'origine de cette demande.

L'équipe russe doit visiter des sites à Berne (le quartier général), Yverdon (VD), Payerne (VD) et Tourtemagne (VS), selon un communiqué diffusé par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

Cette évaluation, qui relève des mesures de confiance et de sécurité du Document de Vienne, comprend des informations par les commandants de troupe, des visites à la troupe et l'échange de renseignements sur les effectifs du personnel ainsi que le nombre et le type des principaux systèmes d'armes à disposition, précise le DDPS.

L'évaluation d'unités est, avec l'inspection d'activités militaires, l'une des deux possibilités de vérification prévues par les mesures de confiance et de sécurité. Elle permet à chaque Etat membre de l'OSCE de vérifier les données fournies dans le cadre de l'échange annuel d'informations sur les forces armées.

ATS