Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La députée républicaine américaine Michele Bachmann renonce à sa nationalité suisse. Elle a écrit au consulat de Suisse pour demander de lui retirer la double nationalité qui lui avait été conférée à la suite de son mariage avec le fils d'un immigrant thurgovien, en 1978.

Dans un communiqué publié sur sa page Internet au Congrès, Michele Bachmann dit souhaiter que les choses soient "parfaitement claires: je suis née en Amérique et je suis fière d'être une citoyenne américaine. Je suis et j'ai toujours été 100% dédiée à la Constitution américaine et aux Etats-Unis d'Amérique", explique-t-elle.

L'élue du Minnesota, fille d'un vétéran de l'US Air Force, se dit encore "fière de sa fidélité à la plus grande nation que le monde ait jamais connue".

Demande des enfants

L'office de l'état civil thurgovien avait confirmé mercredi à l'ats que l'égérie du Tea Party et de l'ultra-droite chrétienne avait obtenu la nationalité suisse le 19 mars. La députée âgée de 55 ans pouvait demander la citoyenneté helvétique depuis son mariage.

Mais ce n'est que récemment que certains des cinq enfants du couple ont souhaité pouvoir demander cette double nationalité. Tous les membres de la famille ont donc fait la requête ensemble, selon une porte-parole de l'élue à la Chambre des représentants.

Mme Bachmann était la seule femme parmi les principaux candidats à briguer l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle du 6 novembre. Un temps bien placée dans les sondages, elle s'était retirée de la course en janvier après un revers lors du premier scrutin organisé dans l'Iowa. Elle soutient désormais Mitt Romney.

ATS