Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Francfort - Le nombre de faux billets de banque en euros saisis a reculé de 13% au premier semestre 2010 comparé à la même période de 2009. Il s'agit d'une première baisse depuis presque quatre ans, a annoncé la Banque centrale européenne.
Un total de 387'000 billets contrefaits ont été retirés de la circulation durant les six premiers mois de l'année. Les contrefaçons de 50 euros ont représenté 42,5% des saisies, dépassant d'une courte tête celles de 20 euros (41,5%), coupure préférée des faux-monnayeurs au second semestre 2009.
Comparé à l'ensemble des billets authentiques en circulation (13,2 milliards en moyenne au premier semestre), la proportion de faux "reste très faible", selon la BCE.
La France, l'Espagne et l'Italie produisent 70% des contrefaçons de l'euro, avait estimé l'Office central pour la répression du faux-monnayage de la police judiciaire française.
Le taux de circulation de faux euros en France serait le plus important de l'Union européenne, mais la fabrication proviendrait essentiellement du sud de l'Italie et de la Sicile, selon une source policière française.
Pourtant, ces six derniers mois, c'est en Colombie et en Pologne notamment qu'ont été démantelées des imprimeries clandestines d'euros. L'organisation de coopération policière européenne Europol a mis la main sur quelque 24'000 fausses coupures de 50 euros à Bogota en janvier.
En avril, 2500 billets de 100 euros contrefaits ont été saisis dans l'ouest de la Pologne, et un vaste réseau de faux-monnayeurs démantelé par la même occasion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS