Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Parti socialiste zurichois a officiellement désigné lundi soir Jacqueline Fehr pour succéder à Moritz Leuenberger au Conseil fédéral. A Berne, les tractations entre partis sont en cours et les premières auditions des candidats débuteront mercredi.
L'assemblée extraordinaire de la section zurichoise du PS a lancé à à l'unanimité Jacqueline Fehr dans la course aux élections au Conseil fédéral qui se tiendront le 22 septembre. "Je suis fondamentalement social-démocrate", a déclaré la conseillère nationale de 47 ans devant les délégués avant d'affirmer avec conviction: "oui, je veux devenir conseillère fédérale".
Dans cette fonction, elle entend être fiable et respecter la concordance, c'est-à-dire mettre en retrait intérêts propres et vanité pour trouver des solutions communes. La politique est un travail d'équipe et elle est encore plus intéressante lorsque l'on prend d'abord le temps d'écouter, a encore dit la Zurichoise.
Trois autres femmes socialistes ont annoncé leur candidature à la succession de Moritz Leuenberger: la conseillère nationale st-galloise Hildegard Fässler, la conseillère aux Etats bernoise Simonetta Sommaruga et la ministre des finances de Bâle-Ville Eva Herzog. Le parti ne s'attend pas à d'autres candidatures, même si le délai pour leur dépôt échoit mardi à minuit.
Les quatre candidates seront auditionnées mercredi déjà par le comité directeur, qui communiquera dans la foulée ses recommandations. Le groupe parlementaire mènera ses auditions vendredi et les nominations auront lieu le 14 septembre.
Première audition au PLRDu côté libéral-radical, les cinq candidats à la succession d'Hans-Rudolf Merz ont passé lundi soir leur première audition à Zurich. La conseillère d'Etat st-galloise Karin Keller-Sutter et les conseillers nationaux Johann Schneider-Ammann (BE), Ignazio Cassis (TI), Ruedi Noser (ZH) et Peter Malama (BS) ont été passés sur le gril par les jeunes de leur parti.
Ceux-ci ont recommandé au PLR de présenter un "ticket" Ruedi Noser/Karin Keller-Sutter à l'Assemblée fédérale, ont-ils indiqué dans un communiqué.
Le groupe parlementaire PLR procèdera aux auditions des candidats vendredi. A l'issue de ces entretiens, il décidera si la nomination aura lieu le jour même, samedi ou le 14 septembre, a indiqué le parti dans un communiqué. Initialement, le PLR prévoyait de ne faire part de son choix que le 14 septembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS