Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ester Ledecka est Championne olympique du Super-G! La skieuse/snowboardeuse a surpris les favorites pour créer l'une des plus grandes surprises de l'histoire.

La Tchèque s'est imposée devant Anna Veith et Tina Weirather, alors que Lara Gut a fini 4e à un centième du bronze.

Même elle n'y croyait pas dans l'aire d'arrivée. Face à la caméra, Ester Ledecka est restée abasourdie, choquée, figée. Comme si de voir le 1 à côté de son nom était erroné. Eh non, il n'y a pas d'erreur. La Tchèque, avec ses 19 départs en Coupe du monde, a réussi l'un des exploits les plus retentissants de l'histoire des Jeux en ski alpin. Car l'an passé au mois de mars, la Tchèque de 22 ans avait récolté deux médailles mondiales à la Sierra Nevada...en snowboard. L'athlète de Prague avait enlevé l'or en géant parallèle et l'argent en slalom parallèle. Et puis elle a décidé de se mettre au ski alpin tout en continuant sa carrière en snowboard.

Et la Tchèque a triomphé sur la plus petite des marges avec un centième de bonus sur l'Autrichienne Anna Veith et onze sur la Liechtensteinoise Tina Weirather. Troisième de la descente olympique à Sotchi pour dix centièmes, Lara Gut laisse cette fois échapper la victoire pour douze centièmes et le bronze pour un. On sait que la skieuse de Comano n'a que l'or à la bouche, mais elle n'aurait sans doute pas boudé son plaisir avec le bronze. Avant la course, elle avait dit se contenter d'une belle course. Que de skier au maximum la satisferait. En franchissant la ligne d'arrivée, la Tessinoise possédait quatre centièmes d'avance sur Johanna Schnarf. A la voir pester dans l'aire d'arrivée, tout le monde a compris qu'elle n'était pas satisfaite.

Et elle a eu fin nez. Tina Weirather, vice-championne du monde de la spécialité, lui est passée devant. Pour un centième. On imagine volontiers la rage intérieure qui a dû animer la Tessinoise au moment précis où elle a vu le tableau d'affichage. Et puis Anna Veith est passée devant. Et Ester Ledecka est arrivée avec sans doute l'aide du vent. Mais personne bientôt ne s'en rappellera pour se souvenir de ce titre acquis un samedi de février en Corée.

Les autres Suissesses ont connu des fortunes diverses. Michelle Gisin a fini 9e à 0''46, Corinne Suter 17e à 1''13 et Jasmine Flury 27e à 2''19.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS