Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une sirène d'alarme de Bienne s'est enclenchée durant la nuit. Elle a retenti pendant environ trente minutes entre 00h30 et 01h00. Il ne s'agit pas d'un poisson d'avril.

La sirène d'alarme s'est probablement enclenchée à cause d'un court-circuit, a dit à l'ats Claude Wessel, responsable de l'infrastructure des sirènes pour le canton de Berne. Selon une première estimation, de l'eau s'est infiltrée dans l'interrupteur de la sirène.

La façade sur laquelle se trouve le boîtier a été nettoyée avec de l'eau giclée à haute pression. Un premier court-circuit avait déjà été à l'origine d'une première alarme jeudi à 13h25. "Le son a été de courte durée et il s'est arrêté seul", a précisé M. Wessel.

L'eau stagnante a pu créer de l'humidité dans le boîtier de l'interrupteur durant la nuit. Un deuxième court-circuit a alors déclenché l'alarme à quatre reprises après 00h26, selon M. Wessel. Le fournisseur de sirène viendra la nettoyer et en faire un check-up complet.

Annonces bilingues

La police cantonale avait communiqué vers 01h00 qu'il s'agissait d'une fausse alarme. L'annonce a été transmise uniquement en allemand. Les radios francophones du canton n'ont pas traduit. Plusieurs Biennois sont donc restés dans le flou.

À l'avenir, le canton de Berne veillera à ce que les annonces radios se fassent dans les langues officielles du canton en cas d'alarme, a souligné M. Wessel.

ATS