Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les chiffres d'affaires, tout comme les revenus, ont diminué durant le troisième trimestre dans le secteur du tourisme (photo symbolique).

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

La situation économique continue de s'améliorer pour l'industrie suisse. Selon le baromètre UBS, si les PME ont enregistré une dégradation marginale par rapport au trimestre précédent, les grandes entreprises continuent de se maintenir au-dessus de la moyenne.

S'il enregistre une légère dégradation par rapport au trimestre précédent, le baromètre des petites et moyennes entreprises (PME) a inscrit une petite amélioration en juillet, par rapport à juin, passant de -0,32 à -0,23 point. Les réceptions de commandes ainsi que les prévisions plus pessimistes des entreprises ont pesé sur le niveau de production futur, a indiqué jeudi UBS.

Mais l'évaluation de la situation des affaires et du volume de commandes provenant de l'étranger s'est légèrement améliorée. Le niveau de production a aussi quelque peu augmenté pour les entreprises de moins de 200 salariés.

Au niveau des grandes entreprises, le baromètre UBS a augmenté de -0,14 point en juin à 0,15 point en juillet. Cette valeur dépassait la moyenne à long terme. La progression des réceptions de commandes et la meilleure évaluation de la situation des affaires ont eu un effet favorable. Le niveau de production plus faible a toutefois empêché une amélioration plus importante du baromètre.

Recul dans le bâtiment

Par secteur, le volume des commandes a enregistré une baisse dans le bâtiment, par rapport au trimestre précédent, pour toutes tailles d'entreprises. Le recul a été particulièrement marqué pour les PME, note UBS.

Bien que les entreprises continuent d'évaluer favorablement la situation des affaires, la dynamique s'est affaiblie surtout pour les PME du bâtiment. En revanche, elle s'est stabilisée ces derniers mois à un niveau un peu plus bas pour les grandes entreprises. Le ralentissement de la dynamique s'est aussi fait sentir au niveau des bénéfices.

Dans le secteur des services, les affaires continuent d'évoluer favorablement. Alors que la situation s'est stabilisée pour les grandes entreprises, elle s'est même de nouveau légèrement améliorée pour les PME durant le troisième trimestre. UBS pense que cette progression pour les PME pourrait "notamment être due à leur meilleure situation bénéficiaire".

Dans le commerce de détail, les affaires se sont à nouveau dégradées ces derniers mois. Ce sont surtout les PME qui ont souffert des conditions économiques actuelles.

Tourisme: dégradation

Marquées par le franc fort et une dynamique ralentie, elles ont évalué la situation économique comme étant plus défavorable qu'après la levée du cours plancher. Les bénéfices ont diminué dans le commerce de détail pour tous les groupes d'entreprises durant le troisième trimestre. Les détaillants tablent sur une baisse des prix.

Dans le tourisme, le "bout du tunnel" n'est pas encore atteint. Indépendamment de la taille de l'entreprise, les chiffres d'affaires et les revenus ont diminué durant le troisième trimestre. La situation des affaires s'est de nouveau dégradée alors que les entreprises la jugeaient encore bonne au premier trimestre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS