Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Slovénie interdira les véhicules roulant à l'essence et au gazole à partir de 2030, a annoncé le gouvernement jeudi. Cette décision suit celles prises en France et en Grande-Bretagne (archives).

KEYSTONE/EPA/ANTONIO BAT

(sda-ats)

La Slovénie interdira les véhicules roulant à l'essence et au gazole à partir de 2030, a annoncé le gouvernement jeudi. Leur immatriculation ne sera alors possible que s'ils ont des émissions de CO2 inférieures à 50 grammes par kilomètre.

A l'heure actuelle, seuls les voitures électriques et les véhicules hybrides rechargeables remplissent ce critère.

A partir de 2025, le seuil sera de 100 g/km, ce qui devrait permettre à la Slovénie de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 9% durant la décennie 2020-2030. A l'horizon 2030, le pays vise un parc automobile à 17% composé de véhicules électriques ou hybrides rechargeables, contre à peine 0,1% aujourd'hui.

La décision du gouvernement slovène fait suite à des annonces similaires en France et en Grande-Bretagne, mais à l'horizon 2040, et à celle annoncée jeudi par la mairie de Paris de la fin des moteurs à essence d'ici 2030.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS