Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - La Société Générale a demandé au tribunal correctionnel de Paris de condamner son ancien trader Jérôme Kerviel à lui payer 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts, en réparation du "préjudice" subi début 2008.
Ce montant est demandé par souci de "simplicité" et de "compréhension", a expliqué dans sa plaidoirie l'un des trois avocats de la banque, Me Jean Veil.
La banque reproche à Jérôme Kerviel, qui encourt cinq ans de prison et 375'000 euros d'amende, d'avoir pris à son insu pour des dizaines de milliards d'euros de positions spéculatives sur les marchés financiers, qui se sont soldées en janvier 2008 par une perte historique de 4,9 milliards d'euros.
Jérôme Kerviel, 33 ans, conteste cette analyse et refuse d'assumer la responsabilité de cette perte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS