Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La radio anglophone World Radio Switzerland (WRS) est menacée. La SSR qui la finance, envisage de s'en séparer. Motif: le service anglophone n'aurait plus sa place dans l'offre de base de la SSR. La décision reviendra au conseil d'administration en juin.

La SSR est actuellement engagée dans une grande révision de son offre radio, TV et Internet. Pour le service de WRS, "plusieurs scénarios sont à l'étude; il est notamment envisagé la fermeture de la chaîne ou sa vente à un acquéreur privé", a indiqué Daniel Steiner, porte-parole de la SSR, confirmant une information de la "Tribune de Genève" mercredi.

Lundi dernier, le directeur général de la SSR, Roger de Weck, a informé l'équipe de WRS. "Rien n'est décidé", assure M. Steiner. La décision devrait probablement être prise par le conseil d'administration de la SSR pendant l'été 2012.

Pour Philippe Mottaz, directeur de WRS, la SSR fait fausse route. "WRS assure un véritable service public à l'anglosphère en Suisse qui ne se limite pas à la communauté des expatriés à Genève", assure-t-il. Il entend plaider la cause de la chaîne et sauver les emplois. "Une équipe radio professionnelle ne s'invente pas du jour au lendemain; il y a un capital humain à préserver".

Service public en question

La SSR invoque, elle, le fait qu'elle entend se concentrer sur les langues nationales. Un service anglophone ne fait pas partie de son mandat de service public. L'option d'un statu quo paraît dès lors exclue.

Reste que la reprise de la radio anglophone ne se fera pas sans problème. Une cession ou une privatisation devra prendre en considération les conditions de distribution. Quatre opérateurs privés sont déjà au bénéfice d'une fréquence dans la zone de Genève. Un cinquième ne ferait qu'accentuer la concurrence.

World Radio Switzerland fonctionne avec une vingtaine de collaborateurs et 3,1 millions de francs, soit le 0,20% du budget de la SSR. Le financement de WRS est inscrit aux comptes de la SSR jusqu'en 2014. WRS compte entre 120'000 et 140'000 auditeurs.

ATS