Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La starlette américaine Lindsay Lohan a été condamnée mercredi à Los Angeles à 30 jours de prison, assortis d'un strict programme de travaux d'intérêt général. Elle a été reconnue coupable de violation de sa liberté surveillée et de conduite en état d'ivresse.

L'actrice de 25 ans a obtenu un délai d'une semaine et devra se présenter d'elle-même à la prison le 9 novembre pour y purger sa peine. Elle doit d'ici là honorer des engagements professionnels, dont une séance de photos de charme pour le magazine Playboy.

Mais selon Steve Whitmore, le porte-parole du shérif de Los Angeles, elle ne devrait faire qu'un bref aller-et-retour derrière les barreaux. Entre la surpopulation carcérale en Californie et le fait que Lindsay Lohan n'est pas violente et que sa peine est inférieure à 90 jours, "elle passera peut-être une nuit sur place et sera relâchée le lendemain", a-t-il dit.

La jeune femme n'a pas cherché à contester ses fautes et a reconnu la violation de sa liberté conditionnelle, pour avoir manqué plusieurs rendez-vous dans un centre social pour femmes, où elle devait effectuer des travaux d'intérêt général après sa condamnation en mai pour le vol d'un collier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS