Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suède a fêté son dixième titre au Championnat du monde. A Cologne, les Scandinaves se sont imposés 2-1 aux tirs au but face au Canada au terme d'une finale décevante.

Il était 23h47 quand Henryk Lundqvist a repoussé le tir au but du Canadien Mitch Marner pour offrir le titre aux Suédois. Le portier des New York Rangers a été l'un des héros d'une finale trop défensive. Les deux équipes se sont tenues de près pendant 80 minutes. C'est la première fois depuis la finale de 1994 en Italie entre le Canada et la Finlande que le titre se joue aux tirs au but. Backström, très décevant tout au long de la partie, et Ekman-Larsson ont été les seuls joueurs à réussir leur tir au but.

Le Canada a paru vidé de toute émotion au cours d'une première période où ses joueurs se montrés rarement dangereux si l'on excepte un tir sur le poteau de Mark Scheifele (10e). Mais comme lors du troisième tiers-temps face à la Russie, les Canadiens sont revenus sur la glace transformés dès la 21e minute. Ils ont alors largement dominé les Scandinaves. Skinner a ajusté une nouvelle fois le poteau. Mike Matheson, idéalement servi par Nate MacKinnon, a tiré juste à côté de la cage d'Henrik Lundqvist.

Les Suédois semblaient vraiment en difficulté. Mais les joueurs à la feuille d'érable butaient sur Lundqvist avant que l'invraisemblable se produise. Au bénéfice d'une supériorité numérique, les Canadiens ont mal négocié une sortie de zone suivi d'un choix malheureux du géant Colton Parayko - 1m98 - qui a mis hors-jeu sa défense. Le défenseur Victor Hedman a pu tirer de la ligne bleue alors que deux coéquipiers masquaient la vue du portier canadien. Son tir a rebondi devant Pickard, qui a laissé filer le palet entre ses jambières. Il ne restait que 21'' à jouer dans la deuxième période.

Le temps de revenir des vestiaires, les Canadiens ont profité du même power-play pour égaliser par Ryan O'Reilly. L'infatigable attaquant de Buffalo était présent sur le rebond concédé par Henryk Lundqvist après un tir de Marner (42e). Ce fut l'un des derniers hauts faits de ce troisième tiers-temps. Les deux équipes n'ont plus osé prendre de risques. Les Suédois ont érigé un mur à la ligne rouge tandis que les Canadiens hésitaient à se lancer en nombre en attaque.

Les deux équipes ont un peu desserré l'étreinte au cours de la prolongation. Les meilleures occasions sont revenues aux Canadiens. Alex Killorn a eu le but ouvert mais il a tiré à côté. Nate MacKinonn s'est créé deux occasions en or mais Lundqvist n'a pas cédé. Le portier scandinave tient enfin son premier titre mondial à 35 ans.

Cette finale aura été décevante à l'exception de la deuxième période. Quand les Canadiens avaient encore du "jus" pour chercher l'estocade devant la cage suédoise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS