Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisa veut introduire une redevance pour les tablettes numériques. "Lorsque ces appareils servent à copier de la musique ou des films, les auteurs doivent être indemnisés", a déclaré dimanche à l'ats Martin Wüthrich, porte-parole de la coopérative des auteurs et éditeurs de musique.

La Suisa a entamé des négociations avec les branches concernées, a-t-il ajouté, confirmant une information de l'hebdomadaire "Sonntag". Il s'agit notamment de l'Association suisse des fournisseurs actifs dans les technologies de l'information, de la communication et de l'organisation (SWICO), de l'Association suisse des prestataires de services de streaming (Swissstream), de la Fédération des utilisateurs de droits d'auteurs ou de la Fondation alémanique de protection des consommateurs.

Le tarif qui sera négocié devra être transmis à la commission arbitrale fédérale pour la gestion de droits d'auteur. Martin Wüthrich n'était pas en mesure de dire combien de temps dureront les négociations.

Les lecteurs MP3 sont déjà frappés d'une taxe depuis 2007. Les téléphones portables permettant d'écouter de la musique y sont soumis depuis 2010.

ATS