Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Malgré les exigences du protocole de Kyoto, la Suisse a produit davantage de gaz à effet de serre en 2008 qu'en 2007. La hausse, 1,6 million de tonnes de gaz, est lié à l'hiver rigoureux et au tourisme à la pompe, selon l'inventaire national remis à l'ONU.
Les émissions de gaz à effet de serre se sont élevées à 53,2 millions de tonnes d'équivalents CO2 en 2008, a indiqué lundi l'Office fédéral de l'environnement. Cela correspond à 0,5% de plus qu'en 1990 ou à un dépassement de 4,6 millions de tonnes du seuil fixé dans le Protocole de Kyoto.
La Suisse s'est engagée à réduire ses émissions de 8% entre 2008 et 2012 par rapport à 1990. Malgré la prise en compte des puits de carbone des forêts (0,8 million de tonnes) et des certificats étrangers (2,2 millions de tonnes), la valeur déterminante dépasse encore de 1,6 million de tonnes (3%) la limite fixée pour la période de 2008 à 2012.
Par rapport à 2007, les émissions dues aux combustibles ont crû de 4%, en raison des températures froides de l'hiver 2008. Les émissions liées aux carburants (essence et diesel) ont quant à elles connu une hausse de 2 %, vraisemblablement en raison du tourisme à la pompe en Suisse.
L'augmentation des transports, en raison de la conjoncture encore favorable en 2008, pourrait aussi avoir contribué à cette hausse. Les émissions issues de l'agriculture se sont elles aussi légèrement accrues, tout comme les rejets dus au secteur des déchets.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS