Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a renvoyé pour la première fois un requérant d'asile débouté par bateau. Il s'agissait d'un essai-pilote. D'autres renvois vers le Maroc par mer ne sont pas exclus, mais devraient rester l'exception, a précisé le Secrétariat d'Etat aux migrations.

L'homme, un Marocain, a refusé par deux fois de retourner dans son pays par avion l'an dernier, a dit dimanche à l'ats Céline Kohlprath, porte-parole du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) revenant sur une information publiée dans la "NZZ am Sonntag". A l'automne 2014, le SEM a opté pour une autre tactique.

En collaboration avec les autorités françaises et marocaines, les fonctionnaires suisses ont renvoyé l'homme par avion vers le sud de la France, d'où il a embarqué sur un bateau de ligne en direction du Maroc. L'essai a abouti, mais devrait rester exceptionnel.

L'expulsion de cet homme s'est avérée compliquée et difficile, selon le SEM. Des policiers suisses ont accompagné le requérant débouté jusqu'au Maroc.

En 2014, 41 vols spéciaux ont été affrétés pour expulser 252 étrangers. Ils ont été un peu plus nombreux que les années précédentes: 38 en 2013 et 36 en 2012.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS