Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les autorités suisses ont arrêté dans un hôtel luxueux de St-Moritz (GR) une des personnes les plus recherchées par la République tchèque. Il s'agit d'un entrepreneur de 39 ans qui a fui son pays et fait l'objet d'une recherche sur la base de deux mandats d'arrestation.
Le premier mandat référait à un jugement de délit fiscal, le deuxième est lié à une procédure pénale pour fraude et appropriation illicite, a indiqué le porte-parole de l'Office fédéral de la justice Folco Galli.
Berne a invité Prague à soumettre une demande d'extradition à la Suisse, l'homme s'étant opposé à une procédure d'extradition simplifiée, a-t-il ajouté.
A Prague, le ministère de la jutice compte envoyer le plus vite possible une demande d'extradition. Mais selon des médias tchèques, tout le monde ne voit pas d'un bon oeil une éventuelle extradition de l'homme d'affaires.
Selon la presse, il disposerait en effet de documents compromettants pour des politiciens et des hauts fonctionnaires tchèques. A savoir des preuves s'agissant de pots-de-vin perçus ou de relations avec des prostituées, écrit par exemple le quotidien "Mladá fronta Dnes".
L'entrepreneur arrêté aux Grisons avait fui la République tchèque en juin 2007, à peine quelques heures avant son incarcération pour six ans de prison. Il avait été condamné pour infractions fiscales et transactions frauduleuses avec des titres. Il aurait été aidé dans sa fuite par certains politiciens, selon le journal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS